Malgré l’image négative que véhiculent encore aujourd’hui les carrières, leur exploitation rigoureusement encadrée par des expertises scientifiques et une réglementation sévère leur donne l’opportunité d’enrichir un patrimoine socio-économique et dans bien des cas de préserver voire de restaurer le milieu naturel.

protection-tiersProtection des tiers

Afin de préserver au mieux la santé et la sécurité des populations environnantes, des mesures sont mises en place pour limiter les nuisances de toute nature :

  • L’accès aux zones d’activité de la carrière est interdit en dehors des heures d’ouverture d’exploitation et l’accès aux zones dangereuses est interdit par des pancartes et clôtures adaptés,
  • Les installations de traitement des matériaux et les carrières sont suffisamment éloignées des habitations pour éviter les impacts sonores (le niveau de bruit en limite de zone d’exploitation ne dépasse pas le seuil réglementaire de 70 dB),
  • Afin de limiter les émissions de poussières et d’assurer la propreté des voiries, les pistes sont arrosées par temps sec et venteux,
  • D’un point de vue paysager, le réaménagement coordonné avec la phase d’exploitation et la végétalisation des installations permettent de conserver une bonne insertion du site dans le milieu naturel.

Limitation des émissions de CO2

Nous fournissons la totalité de notre production au marché local (la distance moyenne entre les sites de production et les lieux de consommation n’est que de 30 km au maximum) ce qui permet de limiter la pollution au CO2 due aux déplacements.

Prévention des rejets liquides dans le milieu naturel et analyses d’eau

Les rejets dans le milieu naturels sont très contrôlés à différents niveaux. Par exemple :

  • L’entretien des engins et matériels de chantier est réalisé sur une aire étanche entourée d’un caniveau pour récupérer les liquides résiduels,
  • Chaque engin est doté de matériaux absorbants limitant la dispersion des fuites accidentelles d’hydrocarbures ou huiles,
  • Les produits dangereux liquides susceptibles de polluer l’eau sont disposés dans un local sur des bacs de rétention étanches,
  • Un kit anti-pollution, doté de produit absorbant, est présent dans les deux installations de traitement et permet de réagir rapidement en cas de pollution accidentelle.

L’acheminement de l’eau des deux installations de traitement fonctionne en circuit fermé par pompage dans les bassins d’eau claire : Les eaux chargées issues du lavage des matériaux sont évacuées dans plusieurs bassins de décantation avant de retourner au bassin de pompage.

Par ailleurs, des prélèvements d’eau sont effectués à des fins d’analyse.

dechetsGestion des déchets

Les déchets industriels produits sur les carrières et installations de traitement (huiles usagées, solvants, cartons,…) sont rigoureusement triés et stockés avant d’être évacués par des entreprises agréées (comme SEVIA) où ils sont éliminés ou revalorisés. Les déchets d’exploitation inertes (terre végétale, stériles d’extraction et résidus de lavage des matériaux) sont quant à eux réutilisés pour le remblaiement. Un plan de localisation et un plan de gestion des déchets inertes et des terres non polluées qui comporte la caractérisation des inertes servant au remblaiement, leur quantité et leur provenance sont établis par l’exploitant.

Contrôle des zones à remblayer

Les matériaux utilisés pour le remblaiement lors de la phase de réaménagement des sites sont contrôlés afin de ne pas contenir de substances polluantes nuisibles à la qualité de l’eau. De plus, des piézomètres permettant d’évaluer la hauteur de la nappe et la qualité de l’eau sont implantés au niveau des secteurs en cours de remblaiement. L’arrêté préfectoral d’autorisation d’exploiter précise la liste des matériaux interdits dans les remblais.

Aménagement d’habitats pour la faune et la flore

La remise en état consiste soit en la restitution des terrains à la culture soit en la création de plans d’eau à vocation piscicole et écologique. Par ailleurs, afin de préserver et de développer la biodiversité sur les sites, des berges en pente douce pour assurer la colonisation d’espèces végétales, des hauts-fonds destinés à l’alimentation des oiseaux et des îlots utilisés par les Sternes pierregarin pour leur reproduction ont été créés sur les plans d’eau.

sensibilisationSensibilisation du personnel

Le personnel est régulièrement sensibilisé sur les impacts environnementaux découlant de ses activités sur le site et les moyens de les réduire (bonne gestion des déchets, réaménagement écologique après exploitation,…).